Crocodile Dundee à Kakadu

Kakadu est le célèbre parc du Top End (nord de l’australie), situé à 3 bonnes heures de Darwin, on est sensé y trouvé de la jungle.  Dans les fait, c’est  plutôt de la savane sèche avec effectivement quelques « patch » de forêt plus humide. Mis à part ce point assez décevant, on y trouve de beaux  rochers, une nature préservée et plein d’animaux.  Et apparemment, c’est ici que Crocodile Dundee a été tourné. On y trouve même encore des buffles d’eau, scène célèbre du film !

Paris Dakar passe par ici!

Je ne vais pas faire le détail de mes passionnantes journées de randonnées puis camping. Mais il faut savoir que j’ai beaucoup marché et que c’est effectivement très épuisant de marcher dans le sable ou des rochers par 37° en moyenne ! Et puis je ne vous parle pas des mouches, c’est pas pour rien que l’Australie s’appelle « flies country » (le pays des mouches).

Bilan animalier :

  • plein d’oiseaux (canards, oies, faucons, perroquets, kookabura et d’autre dont je ne me rappelle plus le nom.
  • des hordes de cochons sauvages
  • des dingos (les chiens sauvages)
  • des Wallaroo : à mi-chemin entre un petit Wallaby et un grand Kangooroo, ils sont noirs, vivent dans les rochers, craintifs et très difficile à voir. Et bien moi j’ai vu et photographié un Barrk (un mâle), me permettant d’avoir la plus haute estime du ranger du coin, très impressionné.
  • des crocodiles d’eau douce !!!
  • des crocodiles d’eau de mer !!!

Les eaux de la « East Alligator River » regorgeant des deux espèces, j’y suis naturellement allé y faire un tour. Je pose mon sac et commence à boire un peu d’eau et là, à 3 mètres de moi : un énorme croc fait surface ! Assez flippant je dois bien avouer. Ceci dit, ça paraît très paisible en fait.

Devinette:

Près de l’Alligator River, je sentais une forte odeur de fromage, raclette grillée pour être précis. Plusieurs solutions s’offrent à moi :

  1. des savoyards avaient le mal du pays et avaient dégainé l’appareil à raclette
  2. je ne m’étais pas lavé depuis 3 jours
  3. la vase bordant la rivière sentait effectivement la raclette
  4. les crocodiles sont nourris à la raclette afin de les faire flotter et ainsi être pris en photos plus facilement. Un secret bien gardé par les Rangers du parc.

Il a l'air cool comme ça!

Il y a aussi de nombreux sites de peinture rupestre Aborigène. Pour un fan de street art, j’étais comblé. Même si c’est difficilement datable, ça s’échelonne de -20 000 à maintenant, en effet, on peut à la fois y voir des représentations d’espèces disparues depuis bien longtemps (les tigres de Tasmanie) et le choc des civilisations (premiers voiliers aperçus par les autochtones). C’est d’ailleurs très intéressant de noter que la principale caractéristique d’un blanc pour eux, c’est qu’il a les mains dans les poches, avec une pipe !

Niveau nuit, j’ai alterné des campings semi sauvage, sans douche mais à 5$, les campings avec douche à 10$, et une fois, un bon p’tit camping avec douche, électricité, piscine et bar à 20$. Ça fait quand même plaisir de partager une bonne bière (offerte), au bord de la piscine, avec de sympathiques compatriotes de Nouvelle-Calédonie. Mis à part cela, c’est quand même un peu « Man vs. Wild » ici !

 

Plus de photos sur Picasa, c’est par ici!

Publicités