Kakadu suite et fin

Continuons l’exploration de ce magnifique parc. Je ne suis pas peu fier d’avoir réussi la randonnée de 12 km autour du rocher de Noorlangie. Cela ne paraît pas comme ça, mais par 38°, quasiment sans ombre, et en bonne partie constitué d’un chemin inexistant, juste des flèches posées là dans les rochers.

Le premier voilier vu par les aborigènes

Coté perf, même si je n’aime pas trop le coté perf, j’ai bien speedé pour avoir mis 2 fois moins de temps que celui prévu, incluant une « petite » rallonge de 4 km (oui, je me suis planté… 16km au total donc), et une bonne pause d’une heure à mi-chemin avec les seuls gens que j’ai croisé, des français bien sur!

Il était conseillé de partir avec plein de calories et 5-6 litres d’eau… la fleur au fusil, je suis parti volontairement avec une pomme et 3 litres, histoire d’éprouver un peu des conditions extrèmes. Et bien ce fut extrème ! Bien plus éprouvant que la journée « marche ou crève » à Serre-Ponçon ! (Et avec autant de mouches)

Sinon truc sympa, on voit de belles peintures rupestres à mi chemin, dont un voilier anglais, le premier vu par les aborigènes du coin !

Coté animal, j’ai vu le fameux Wallaroo dont je parlais hier.

Enfin, une courte vidéo tourné par un mec qui a fait la même marche, ça me rappelle déjà de bons souvenirs.

Publicités