Premiers contacts balinais

Changement de lieu et c’est le contraste. Passer de l’ambiance à la fois occidentale et backpacker de Darwin au bordel asiatique, c’est le choc.

Ayant deux jours à tuer en attendant Delf qui vient me rejoindre pour 3 semaines de folie indonésienne, je visite les alentours de mon hôtel. Je suis donc près de Ubud, la capitale culturelle de Bali.

Bali est une île hindoue, la seule noyée dans une Indonésie largement musulmane (le plus grand pays musulman au monde. La douceur de vivre, son art et sa culture attire depuis les années 70 les hippies, largement remplacée par le tourisme de masse autour de la ville de Kuta, le reste est plus authentique.

Mon minuscule hôtel est tenu par une famille de la caste religieuse, habillés admirablement ils sont très ouverts et m’expliquent beaucoup de choses.

Une cérémonie au coin de la rue, apparemment une crémation.

Au programme: le temple de Goa Ghadja et cérémonies hindoues.

Publicités