Ascension du Mont Batur

Normalement, une des rares activités encore gratuite dans ce monde est la randonnée. En effet, quoi de plus gratuit que de prendre ses chaussures et de longer les côtes ou gravir les montagnes ? Et bien ici, c’est payant ! On peut théoriquement le faire seul, mais moyennant un arrangement avec une sorte de mafia locale… De mon point de vue 25 euros, c’est encore trop cher pour avoir un « guide » nous montre un chemin balisé évident, quasiment sans explications (« voici le cratère », merci on a avait remarqué…)

Encore une fois nous sommes pris pour des porte-monnaie ambulants… Mais enfin, on fait vivre quelques familles avec nos euros, c’est déjà ça!

L'instant magique à ne pas louper!

Bref… sinon la rando était sympa. Lever 4h! Malheureusement les nuages nous ont un peu gaché le spectacle, mais bon c’est pas de chance. Et puis voir et sentir l’activité terrestre est quelque chose de magique, surtout que c’est le premier volcan actif que je visite. Mis à part le lever de soleil, on a pu voir les cratères, les fumerolles et les anciennes coulées de lave.

Voilà, pour finir, je mentionne tout de même l’hôtel sommaire et le resto un peu cher pour la qualité. Bref comme tout le monde, on y passe juste une nuit pour l’ascension. Mais on a eu de la chance, ailleurs c’est pire.

Hotel Segara – Kedisan : 165 000 Rp (15 euros) chambre éco, eau froide avec petit déjeuner (très simple)

Randonnée : 600 000 Rp (50 euros) pour la version longue (6h), 500 000 Rp pour la courte (3h) pour deux personnes

Publicités