De backpackers en van puis en maison

Depuis mon dernier post à Albany, bien des choses se sont passées. Malheureusement pas beaucoup de voyage, mais de gros changements.

Commençons donc par la vie privée.

En Australie, on a la tête en bas!

Après cette petite escapade dans le sud, je suis alors retourné à Fremantle, à Pirates Backpackers. Autant le dire, c’est le meilleur backpackers de Perth. Voilà c’est dit. Tout le monde n’est pas forcément d’accord, mais l’ambiance est sympa, le patron est cool, les gens sont intéressants, funs, bossent mais en gardant un esprit backpacker. Les autres auberges de Perth sont composées d’australiens, anglais et néo-zélandais bossant dans les mines et s’en mettant une grosse tous les soirs. Ici, à Pirates, ils se revendiquent « a home away from home », et c’est vrai.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Pour des raisons professionnelles (j’y reviendrai), j’ai décidé de déménager à Leederville, quartier sympathique du nord est de Perth, entre la City et la plage. Ici, c’est plus gros, mais l’ambiance reste sympa. Beaucoup trop de français, mais bon, les italiens sont là pour donner pretexte à passer en anglais. Comme à Pirates, j’ai rapidement rencontré plein de gens, et donc on enchaine les sorties plages, barbecue, boite, bouffe, … bref, imaginez une énorme colloc!

Scène de vie dans l'auberge.

Mais le bush, la vie en plein air me manque. Et j’ai cruellement besoin d’un véhicule. Et oui, comme dans toute ville « à l’américaine », on est vite prisonnier sans véhicule. J’ai donc opté pour « Charlie », un bon vieux Mazda E1800, essence, 1985. Bien rustique mais au moteur increvable, des enceinte d’une qualité surprenante, avec un autoradio neuf (sur lequel je peux brancher mon ipod!) et … un lit. Rien d’autre, un lit sur pneus en fait!

Charlie. Mon van.

Rien ne vaut un vrai chez soit. Après plus de 5 mois d’errance à travers le monde, en changeant de lit en moyenne tous les 3-4 jours, passant de dortoires en vans, de tente en yourte, de motel américain en palace balinais, je m’installe dans une maison!!!

Après avoir brièvement envisagé le camping avec Charlie, j’ai sagement épluché les annonces de collocations, pour finalement prendre la chambre d’un mec qui va à Londres jusque fin Janvier. Comme je dois aller à Sydney fin janvier (j’y reviendrai), le deal est conclu. Je me retrouve donc dans une maison à Perth, avec 4 australiens. Ambiance jeune, artiste, musico… On s’entend super bien, ça écoute du rock et des vieux vinyl dans notre canap dans le jardin… bref, j’adore! Tout ça pour au final passer la moitié de mes soirée avec les potes au backpackers… mais bon, j’ai une chambre à moi!

Le jardin et la maison.

Voila pour le point « vie quotidienne », à bientôt pour le point « vie professionelle »!

Photo mystère

Non j’ai la flemme aujourd’hui. Mais il y en aura d’autre!

Element culturel du jour

Inaugurons une nouvelle rubrique, dans laquelle je vous introduirai des éléments de culture australienne.

Quelques monuments de la gastronomie australienne.

Aujourd’hui je vais vous parler « nourriture », en effet, à coté des kangourous, emu, et autres viandes délicieuses, les australiens sont fiers (remplacez « fier » par un mot plus fort), de deux choses. A tel point qu’ils voyagent avec, et se le font même envoyer lorsqu’ils sont expatriés. C’est un peu leur fromage/saucisson à eux:

  1. La Vegemite (prononcez: VidjimAÏÏÏTe): sorte de pate à tartinée fabriquée à base de levure de bière. Ils en sont accroc, fans… C’est méga fort, salé et ça pue. Mais finalement quand on le mange de la bonne façon, on devient vite accroc aussi. (rien que d’en parler, j’ai envie là!). Il faut prendre une tartine, étaler une fine couche de beurre puis une micro-fine couche de vegemite. Beautiful!
  2. Tim tam: petit gateaux rectangulaires tout choco. Un peu indescriptible mais goutû. La tradition s’appelle le Tim Tam slam. Vous croquez deux coins, vous trempez un coin dans votre café (ou thé, ou chocolat chaud), vous aspirez comme dans une paille. L’intérieur fond instantanément. Faut le manger rapidement après tellement ça fond, c’est chaud, c’est choco, c’est bon!
  3. Café glacé: ou autre dérivé (cappuccino, mocha, chocolat…). Tout le monde en bois. En même temps, c’est bon et rafraîchissant. 

Bon appétit!

Publicités